Conseils nutritionnelsSanté

Les aliments qui accélèrent et qui ralentissent le vieillissement

 

aliments qui accélèrent et ralentissent le vieillissement - synergie alimentaire

Avec les années, nombreux sont ceux et celles qui souhaitent garder la peau sans rides de leur 20 ans et vouloir paraître jeune. Et nombreuses sont les personnes qui dépensent des fortunes en crèmes, pilules ou soins divers censé(e)s les faire rajeunir ou effacer toute marque de vieillesse sur le corps.

S’il est inéluctable que le corps vieillisse, il est aussi faux de croire qu’une crème jeunesse effacera les rides liées à l’âge. Ce n’est que du pur marketing. La seule chose qu’une crème fera est de vous hydrater la peau ce qui est mieux que rien.

En revanche, la seule chose qui fonctionne vraiment afin de ralentir le processus de vieillissement de votre organisme est d’avoir une alimentation anti-âge. Encore une fois, l’alimentation avec l’exercice physique reste la meilleure des préventions. Voyons ensemble les aliments qui accélèrent le vieillissement mais aussi ceux qui le ralentissent.

1. Les AGE

Avez-vous déjà entendu parler des AGE (Advanced Glycation Endproducts ou Produits avancés de la Glycation en Français) ?

Vous ne le savez sans doute pas, mais l’alimentation peut accélérer ou retarder le vieillissement cellulaire de votre organisme. Et ce sont justement ces AGE qui sont incriminés dans l’accélération de votre vieillissement !

Les AGE sont des substances issus de la réaction entre un sucre et des résidus de protéines que l’on appelle « réaction de Maillard ». Et ces AGE qui se retrouvent dans votre organisme sont difficiles à éliminer par ce dernier et sont la cause d’un vieillissement accéléré des cellules. Par exemple, lorsque un AGE rencontre des protéines de collagène (ce qui rend la peau belle et élastique comme lorsque l’on a 20 ans ou encore ce qui rend les artères souples), le collagène perd de son élasticité ce qui favorise l’apparition de rides ou d’athérosclérose. De plus, la présence d’AGE génère des radicaux libres ce qui est très néfaste pour votre santé.

Concrètement, qu’est-ce qui favorise l’apparition des AGE ?

Ce qu’il faut absolument savoir est que tout aliment cuit à haute température sans eau mais qui est frit ou grillé provoque une réaction où le sucre s’attache aux protéines pour former des AGE. Par exemple, cette réaction lors d’une cuisson à la friture ou grillée est 10 à 500 fois plus importante qu’une cuisson à la vapeur.

Ainsi, toute nourriture qui est riche en graisse, protéine et sucre est à même de libérer beaucoup d’AGE si le cuisson est effectuée sans eau. Cuire à la vapeur, bouillir, pocher ou même cuire au four aide à se prémunir d’un attachement des sucres aux protéines (et encore plus s’il y a des graisses). Cuire à feu doux aide également à se prémunir de l’apparition des AGE. C’est la raison pour laquelle consommer des aliments cru comme les légumes notamment est aussi très bon.

Ce qu’il faut retenir :

– Tout aliment frit, doré ou grillé comme le pain, la viande, le bacon, les biscuits, chips, crackers, frites, Churros, beignet etc. contiennent des AGE.

– Beaucoup de produits alimentaires industriels contiennent des AGE pour améliorer le goût ou pour donner une attirance visuelle au produit. Par exemple, un beau caramel brun sur un beignet donne du goût et rend le produit plus attractif.

– Suspectez tout aliment bruni : le pain, les soda bruns, gâteaux etc. Ils renferment des AGE

– Limitez trop de sucre d’une manière générale est la clé pour éviter la formation des AGE, éviter d’accélérer le vieillissement et éviter de tomber malade et de prendre du poids. Il faut savoir que des AGE peuvent aussi se former, avec le sucre, directement à l’intérieur de votre organisme. De plus, avoir souvent un taux de sucre élevé dans le sang favorise la prise de poids et l’apparition de maladies comme le diabète.

La solution ?

La solution pour retarder le vieillissement et pour rester jeune n’est donc pas dans l’achat de cosmétiques ou autres produits miracles. Mais bel et bien dans une alimentation saine et équilibrée. Et aussi dans la pratique d’une activité physique régulière. 

Privilégiez une cuisson saine à la vapeur, au four ou bouillie avec des aliments naturels qui peuvent même être mangés crus. Evitez trop de produits sucrés et bannissez les aliments frits et trop dorés ou grillés. Enfin, si vous utilisez un peu d’huile pour cuire, choisissez une huile stable à la chaleur (huile de coco vierge, huile de palme vierge, beurre ou huile d’olive) en chauffant doucement.

2. LE SUCRE 

En plus de favoriser la formation d’AGE, le sucre sous toutes ses formes (fructose, sucrose, glucose, lactose etc.) accélère le processus de vieillissement de votre organisme au travers d’autres moyens.

Notre organisme réagit différemment selon la forme de sucre. Voyons les formes de sucre les plus consommées que sont le fructose et le sucrose. Le sucre blanc « de table » est du sucrose. Ce dernier est composé d’une molécule de glucose et d’une molécule de fructose. Il faut savoir que le fructose est deux fois plus sucré que le glucose. Alors il est évident de comprendre que le sucre blanc est beaucoup plus sucré que des patates, du pain ou d’autres féculents qui se transforme en glucose dans notre organisme. Aussi, au plus il y a de fructose dans un aliment, au plus sucré cet aliment est. Par exemple, le sirop de maïs élevé en fructose que l’on retrouve dans beaucoup de produits industriels contient 55% de fructose et 45% de glucose. Cela est donc encore plus sucré que du sucre blanc de table.

L’effet néfaste du sucre dépend de la manière dont votre organisme métabolise le fructose. Le fructose est métabolisé par notre foie. Et le glucose par nos cellules. Cela veut donc dire que consommer du sucre blanc ou du sirop de maïs élevé en fructose implique le foie de travailler très dur afin de métaboliser le fructose. Et lorsque trop de fructose est délivré dans l’organisme, alors le foie le transforme en graisses. Et ce sont des graisses qui deviennent des triglycérides, qui sont en fait responsables de maladies cardiaques. De plus, l’excès de graisses peut être stocké dans le foie ce qui provoque une résistance de l’insuline et l’apparition du diabète de type 2. Le résultat est donc que le fructose accélère non seulement le vieillissement mais aussi l’apparition de certaines maladies.

Beaucoup de personnes consomment trop de féculents ou de produits à base de grains souvent combiné avec du sucre ou du sirop de maïs élevé en fructose. Le blé et le maïs sont les deux pires aliments qui augmentent la glycémie sanguine et qui accélèrent le vieillissement. De nos jours, tout est raffiné ou modifié et est dépourvu de nutriments. Et l’on retrouve une quantité astronomique de produits industriels (viennoiserie, pain, quiche, plats préparés etc.) qui sont préparés à base de blé ou de maïs (sous forme de farine ou autre). L’excès de fructose élève le niveau d’acide urique qui est responsable d’inflammations et trompe la sensation de satiété et vous incite donc à plus manger. Aussi, vous grossissez.

La solution ?

Pour retarder le vieillissement mais aussi l’apparition de nombreuses maladies, il convient de limiter ou de supprimer les aliments à index glycémique élevé. Ils favorisent l’apparition des AGE (cf. tableau index glycémique des aliments).

Et il faut privilégier les herbes et épices qui contrôlent la glycémie sanguine : cannelle, clous de girofle, coriandre, cumin, ginseng, sauge, curcuma et jus de citron frais.

3. Oxydation et radicaux libres

Tout comme la rouille sur le métal , notre organisme peut être sujet à de l’oxydation. Les radicaux libres, qui sont des molécules chimiques instables, participent à ce processus d’oxydation en attaquant nos cellules et en détériorant notre ADN. C’est cette accumulation de radicaux libre qui favorisent encore une fois non seulement l’accélération du vieillissement cellulaire mais aussi l’apparition de maladies.

La mauvaise nouvelle est qu’il impossible d’éviter ces radicaux libres. En effet, toute forme d’exercice physique mais même le simple fait de respirer, de manger ou d’être exposé à certains facteurs environnementaux développent des radicaux libres dans l’organisme. La bonne nouvelles est qu’il possible de limiter l’exposition de notre organisme à ces radicaux libres. Par exemple, ne pas s’exposer à la fumée de cigarette, aux pesticides, à la pollution, aux graisses hydrogénées ou à d’autres substances toxiques. L’autre bonne nouvelle est qu’il existe des aliments qui nous protègent de ces radicaux libres. Ce sont tous les aliments riches en anti- oxydants que l’on a cité plus haut comme les herbes, les épices ou encore certains fruits et légumes bien colorés.

Il existe plusieurs types d’antioxydants. Ils sont des effets puissants sur l’organisme pour retarder le vieillissement et permettre d’avoir une peau douce et d’aspect jeune.

– Lycopène. On le trouve dans les fruits rouges et certains légumes comme les tomates, les poivrons rouges et la pastèque. Le potentiel de la lycopène croît avec la cuisson. Aussi cuire des tomates permet de disposer de plus de ce super antioxydant.

Les caroténoïdes. C’est un pigment que l’on retrouve dans de nombreux fruits et légumes colorés comme les carottes ou les tomates par exemple.

Les anthocyanines. En terme de synergie alimentaire, ils sont encore plus puissants associés avec de la vitamine C. Ces antioxydants sont reconnaissables par leur couleur pourpre, bleu ou rouge foncé. On en trouve ainsi dans les cerises, myrtilles, framboises, mûres, aubergines, raisin noir, fraises, prunes et les baies de sureau.

L’astaxanthine qui est des meilleurs pour retarder la vieillissement. Les meilleurs aliments riches en astaxanthine sont les coquillages, le saumon sauvage, la truite et l’huile de Krill.

La beta carotène. C’est un précurseur de la vitamine A que l’on retrouve dans le jaune d’oeuf, les épinards, carottes, brocolis, tomates, melons, pêches, potirons et dans plusieurs types de poivrons.

Polyphénols. On les trouves dans les thés vert, blanc et Ollong.

Sélénium. C’est un minéral indispensable au bon fonctionnement enzymatique impliqués avec les actions antioxydantes de l’organisme. Les noix de brésil sont les meilleures sources de sélénium.

Alpha Lipoic acide (ALA). Ce puissant antioxydant protège les cellules du vieillissement en réparant et remplaçant les « vieilles mitochondries ». De plus, il restaure les niveaux de glutathione, un des plus puissants composé anti-oxydant que toute jeune personne possède.

Glutathione. L’antioxydant le plus puissant de l’organisme. On en trouve dans les « végétaux soufrés » comme l’ail, l’oignon et les légumes crucifères (brocolis, choux de Bruxelles, choux-fleur, cresson etc.).

4. Les inflammations de l’organisme

Beaucoup d’aliments, d’additifs ou de produits chimiques présents dans notre environnement quotidien développent l’apparition d’inflammations dans l’organisme.

Une inflammation chronique conduit à la détérioration du collagène (ce qui rend la peau belle, lisse et élastique), des articulations, des vaisseaux sanguins, du système digestif, du cerveau et d’autres organes ou fonctions du corps humain qui conduit à une accélération du vieillissement et à l’apparition de maladies plus ou moins graves.

Aussi, on peut parfaitement ralentir le processus de vieillissement cellulaire en contrôlant les inflammations de l’organisme. Et cela dépend en partie de la manière dont vous vous alimentez. La clé est encore une fois de contrôler votre glycémie sanguine. Le régime typique composé de beaucoup de féculents, de sucre, de produits raffinés et de mauvaises graisses (huiles poly- insaturées chauffées, rapport d’acides gras oméga-3 / oméga-6 déséquilibré et graisses hydrogénées) est sans aucun doute un véritable facteur de réponses inflammatoires. Et ainsi d’apparition de maladies, de prise de poids et de vieillissement accéléré.

Les solutions ?

– Consommer des graisses anti-inflammatoires  comme de l’huile d’olive, des noix et huiles associées, des avocats et de la noix de coco (huile et lait) qui sont riches en polyphénols et qui combattent les inflammations.

– Consommer des épices et herbes anti-inflammatoires : curucuma, basilic, thym, clous de girofle, origan, sauge, romarin, gingembre, cannelle, chili, poivre noir et piment de cayenne. Mais aussi toute forme de thé ( le thé Rooibos est le plus antioxydants des thés).

– Consommer des aliments riches en vitamine C. La vitamine C est un des nutriments responsables du renouvellement et du maintien du collagène dans l’organisme. Par exemple, la goyave, les poivrons, les oranges, pamplemousses, citrons, fraises, ananas, tomates, brocolis, kiwi et choux- fleurs doivent faire partie intégrante de votre régime anti-âge et santé.

D’autres aliments anti-inflammations : saumon, sardine, anchois, maquereau, thon, flétan, viandes de pâturages, oeufs bio, noix, amandes, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, graines de Chia, graines de lin, chanvre, chocolat noir 70% de cacao minimum, raisin, champignons, papaye, choux de Bruxelles, choux-fleur, myrtilles, bouillon de patte de poulet, bouillon d’os mous.

Pour aller plus loin, vous trouverez dans mon Guide de synergie alimentaire, les meilleures combinaisons alimentaires naturelles qui vous permettront de développer beaucoup plus d’antioxydants dans votre organisme afin de lutter contre les radicaux libre et les AGE. Et ainsi de rester jeune !

 

Une réflexion au sujet de « Les aliments qui accélèrent et qui ralentissent le vieillissement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.