Conseils nutritionnelsSanté

Comment vaincre l’addiction au sucre et à la malbouffe ?

 

Comment vaincre l'addiction au sucre - synergie alimentaire

Ce sont les questions les plus fréquentes de la part des mes clients mais aussi leurs obstacles les plus difficiles à surmonter :  « Je n’arrive pas à me passer d’un peu de produits sucrés tous les jours… Comment faire ? » ; « Je suis addict à la malbouffe, j’en ai besoin au moins 3 à 4 fois par semaine. Comment m’en passer, je ne me satisfait pas d’autres aliments ? »; « Je n’achète que des plats préparés en supermarchés et n’aime que ça. Je sais que c’est mauvais mais comment arriver à effectuer une transition vers des plats plus sains ? »; «  Je n’arrive pas à me passer de soda pendant les repas… ».

Face à ce problème majeur qui concerne beaucoup trop de personnes, il existe deux coupables:

Le premier coupable est vous-même. Car vous seul êtes capable de vous gérer et de vous prendre en main. Mais je vous l’accorde. Vous pouvez soit manquer de motivation ou soit de connaissances pour faire face à ce problème. Et c’est la raison pour laquelle je vais vous aider et vous guider tout au long de cet article.

Le deuxième coupable, ou plutôt coupables, sont les industriels. En effet, ces derniers ont réussi, depuis des dizaines d’années, à monopoliser le monde de l’alimentation en la transformant et en la rendant non seulement très mauvaise pour la santé mais aussi très addictive. C’est la raison pour laquelle le nombre de personnes en surpoids, les cas de diabètes, le nombre d’accidents cardio-vasculaires, les cas de cancers ou tout autre type de problème de santé augmentent considérablement depuis plusieurs années. Et c’est aussi la raison pour laquelle vous faites peut-être partis de ceux ou celles qui rencontrez des problèmes d’addiction au sucre, à la malbouffe ou à tout type de produits préparés disponibles en supermarchés.

Vous voulez savoir pourquoi vous êtes accro au sucre ou à la malbouffe ?

Tout d’abord, lisez ce qui suit ! C’est effrayant ! Des chercheurs on effectué des tests sur des rats de laboratoire en leur administrant quotidiennement soit de la cocaïne ou soit du sucre. Le but était de savoir à laquelle des ces deux substances les rats seraient les plus dépendant. Et surprise, les rats ont été plus accro au sucre qu’à la cocaïne !  Le sucre a un puissant pouvoir d’addiction au niveau du cerveau et les industriels l’ont bien compris depuis bien longtemps… C’est la raison pour laquelle toutes les recherches et stratégies des industries agro-alimentaires se tournent sur le goût avec ses substances et sur la manière de rendre le consommateur dépendant. Par exemple, les industriels qui confectionnent les chips ont étudiés pendant de nombreuses années l’équation parfaite entre la quantité de sel, de sucre et de graisses qui pouvait rendre le consommateur accro. N’avez-vous jamais manger un paquet de chips sans pouvoir vous arrêter ? Vous savez ces chips aux différentes saveurs dont on se lèche les doigts tellement le goût est… addicitif !

Voici les pires choses que les industriels ont intelligemment réfléchies et travaillées afin de rendre le consommateur accro et que l’on peut retrouver dans la quasi totalité des produits préparés (sucrés et salés) ou dans les nourritures de fastfood.

– Du glutamate monosodique (GSM) : c’est un additif alimentaire qui ressemble à du sel et qui est censé rehausser le goût du plat. Depuis plus de 50 ans le GMS est fabriqué industriellement comme exhausteur de goût. Or le GMS est assez controversé…. Certains l’accuse de donner soif, d’autres des nausées, des maux de tête, d’estomac ou encore des douleurs à la poitrine. Pire encore ca ferait même perdre les cheveux chez certaines personnes ! Cependant il semblerait que la recherche scientifique n’attribue pas d’effets néfastes à cet additif… Même si  la “Food and drug adiministration” américaine (que je ne cautionne pas) l’a classé comme « généralement reconnus innofensif », je reste assez sceptique dans la mesure où c’est un produit qui est fabriqué industriellement et qui n’est plus « naturel » (comme présent dans certains aliments) mais chimique. De plus l’aveu des industriels est frappant: « Parce que son emploi est devenu une « nécessité commerciale » car il permet de rendre les consommateurs dépendants des aliments qui en contiennent. Les consommateurs choisissent donc leurs produits plutôt que ceux des concurrents, et mangent ainsi davantage que si le Glutamate monosodique n’avait pas été ajouté.»

–  Du sirop de maïs élevé en fructose: c’est un édulcorant bon marché que lʼon retrouve dans beaucoup de produits (jus de fruits, boissons énergétiques ou sportives etc.) et qui est produit à base de sirop de maïs chimiquement transformé par un processus enzymatique pour augmenter la teneur en fructose. Or, il faut savoir que le fructose est converti plus facilement en graisse dans le corps que tous les autres types de sucre. En effet, Le glucose entre dans les cellules par l’action de lʼinsuline alors que le fructose entre dans les cellules par une action totalement séparée qui ne dépend pas de l’insuline. Le sucre normal donne un sentiment de satisfaction qui signale au cerveau d’arrêter de manger alors que le fructose ne donne pas un sentiment de satisfaction car il nʼest pas transporté dans le cerveau.

– Des édulcorant artificiels: les édulcorants artificiels sont des sucres chimiques qui peuvent vous faire grossir car ils trompent votre corps et ne lui apportent pas vraiment ce dont il a réellement besoin. Lʼaspartame par exemple, nʼa aucune calorie, mais un de ses ingrédients, l’acide aminé phénylalanine, bloque la production de sérotonine, un produit chimique qui entre autres contrôle vos envies. Lorsque vous avez un manque de sérotonine dans le cerveau, cela conduit votre organisme et votre cerveau à avoir envie dʼaliments comme des féculents, du glucose à haute teneur en calories, et ne font que “saboter” votre régime. Si vous augmentez les quantités dʼaspartame, vos envies pour ce genre dʼaliments deviendront encore plus intenses.

– Des graisses transformées ou huiles végétales raffinées : Les huiles végétales polyinsaturées (qui disposent dʼomega 6) sont extrémement sensibles à la chaleur et à la lumière. Aussi lorsquʼelles sont traitées sous haute pression et sous forte chaleur par les industries, ces huiles devienent inflammatoires. Par ailleurs, Les industries agro-alimentaire ont inventé lʼhydrogénation, un procédé industriel qui modifie la configuration des molécules dʼacides gras insaturés. On obtient des acides gras trans qui donnent plus de consistence aux huiles et en prolongent la durée de conservation. Lorsque la liste des ingrédients comprend les termes “huile(s) végétale(s) hydrogénée(s)” ou “partiellement hydrogénée(s)”, on sait que le produit renferme des gras trans. Leur position dans la liste dʼingrédients est également un indicateur de quantité : plus ils se rapprochent du début de la liste, plus il y a de gras trans dans le produit.

– Enfin, même s’ils sont naturels, beaucoup trop de sucres ajoutés ou de sel qui permettent, non seulement de vous rendre accro, mais aussi d’ajouter du poids dans les plats afin de les vendre au bon prix sans pour autant que ces derniers ne disposent de vrais aliments nourrissants. En gros, vous payez plus cher que ce que vous ne devriez…

Voilà donc pourquoi au plus vous mangerez d’hamburger ou de nuggets en fastfood, au plus vous en redemanderez. La même chose vaut pour les biscuits, les tartes industrielles, tout type de dessert, les plats préparés même censés êtres « sains ».  Ou encore les sodas. Combien de personnes n’arrivent-elles à ne plus boire d’eau durant les repas mais uniquement des boissons sucrées… ? 

Mais rassurez vous ! Il existe des solutions pour apprendre à manger et à éduquer ou ré-éduquer son palais. Il existe des solutions pour ne plus être accro à tout ce que les industries agro-alimentaires ont crée depuis de nombreuses années et qui, malheureusement, constituent une part bien trop importante de l’alimentation que nous retrouvons dans les supermarchés.

Les voici :

1. Tout d’abord, si vous aviez l’habitude de très mal manger, opérez les changements alimentaires en douceur sans vous priver de tout d’un coup. Par exemple, la 1ère  semaine, gardez vos mauvaises habitudes alimentaires (sucres, mauvaises graisses etc.) sur 4 jours et changez les 3 autres jours pour des repas sains. Puis la 2ème, passez à 3 mauvais jours pour 4 bons. La 3ème, 2 mauvais jours pour 5 bons. La 4ème, 6 jours bons contre 1 « mauvais ». Libre à vous de prendre plus de temps si vous le voulez. Mais l’objectif est d’avoir une alimentation saine et équilibrée 6 jours / 7 au bout de 3 mois maximum. Et bien sûr de garder ces habitudes pour toujours. 

2. Si vous avez envie de sucre, voici ce que vous devez faire :

Mangez des fruits frais bio qui contiennent du bon sucre. N’en abusez pas tout de même. Mais habituez votre palais à de vraies saveurs originelles telles que le sucre des fruits. 

– Mangez 1 ou 2 carrés de chocolat noir avec minimum 70% de cacao. Les vertus du cacao sont nombreuses et en manger comblera vos envies de sucres. Ne mangez pas de chocolat au lait ou blanc qui n’offrent absolument pas les même vertus.

– Essayer de commencer à sucrer un peu moins certaines boissons (thé, café) et puis de ne plus sucrer du tout. Vous serez surpris(e) de la manière dont votre palais va s’habituer au fil du temps et comment vous allez enfin découvrir le vrai goût d’un café ou d’un thé. Et la même chose vaut pour tout le reste des aliments (yaourts, desserts maisons etc.)

– Si vous souhaitez sucrer, utilisez des édulcorants naturels et jamais de sucre blanc raffiné. Les meilleurs sont :

  • Le miel cru qui est un puissant antioxydant et est excellent pour la santé. Le miel est un très bon substitut pour le sucre dans beaucoup de recettes, et puisquʼil est plus sucré, vous pouvez en utiliser moins. La règle dʼor est dʼutiliser approximativement 1/2 tasse de miel à la place dʼune tasse de sucre. Encore une fois, attention à son très fort apport calorique…. 
  • Du vrai sirop d’érable. Comme avec le miel, le sirop dʼérable est un puissant antioxydant (renforce le système immunitaire) et possède du zinc qui aide à empêcher lʼathérosclérose et à lutter contre l’oxydation des LDL (« mauvais cholestérol »). Enfin il aussi est concentré en sucre, d’où une consommation raisonnée.
  • Le Stevia. Issu de la feuille dʼun arbuste natif du Paraguay et du Brésil, le Stevia est utilisé comme sucre en Amérique du Sud depuis des années. Il est environ 300 fois plus sucré que le sucre tout en étant beaucoup moins calorique. Si il est naturel, le Stevia peut être un bon édulcorant sain à utiliser. 
  • Le sucre de fleur de coco. Reportez vous à mon ancien article pour découvrir les vertus de ce sucre. 

3. Durant les repas, habituez vous à savourer de l’eau fraîche naturelle. Alternez avec des eaux gazeuses pour apporter du changement ou encore mettez un peu de jus de citron frais. C’est délicieux et excellent pour votre santé.

4. Utilisez des herbes et/ou des épices pour relever vos plats et donner du goût au lieu du sel qui vous apporte des problèmes de santé si consommé en quantité trop importante. En plus, les herbes et épices sont de puissants antioxydants qui renforcent votre système immunitaire et vous protègent des maladies. Certaines vous aident même à rester mince !

5. N’achetez et ne consommez que des aliments naturels et non préparés: fruits et légumes bio au rayon frais, viandes fermières et poissons sauvages, oeufs bio, fruits à coque natures (amandes, noix, pistaches…), graines natures (lin, chia, tournesol…), légumineuses (lentilles, pois, haricots rouges-blanc …) etc. Encore une fois, habituez votre palais au goût originel des aliments. Vous verrez, avec le temps, que vous ne serez écoeuré avec une simple bouchée de viande transformée, des légumes cuisinés en boîte ou encore des desserts industriels. 

Bon courage ! Vous allez y arriver !

 

Une réflexion au sujet de « Comment vaincre l’addiction au sucre et à la malbouffe ? »

  1. depuis que je veux maigrir je ne réussis pas à être stable et donc je reprends après une privation qui devient une obsession ; je ne veux plus faire de régime mais arrêter cet addict au sucre ; je vais essayer d’appliquer votre méthode 123 4 5 6 sur 7 sans sucre !….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.