Conseils nutritionnelsSanté

L’équilibre acido-basique, c’est quoi ?

 

Equilibre acido-basique - synergie alimentaire

On en entend de plus en plus parler dans le milieu de la nutrition mais beaucoup ne savent pas ce qu’est l’équilibre acido-basique. Or il est très important de le prendre en compte en terme de santé dans la mesure où tout équilibre est bon et est nécessaire dans la vie.

L’équilibre acido-basique est une grande fonction du corps humain qui vise à réguler le PH de celui-ci. Au même titre que le PH de l’eau de votre piscine qui ne doit être ni trop acide ni trop alcalin, mais neutre, votre organisme doit également conserver cet équilibre. Par exemple, de nombreuses recherches ont démontré qu’une acidité trop importante de l’organisme provoquait des maladies plus ou moins graves: diabète, rhumatismes, affections rénales et viscérales, cancers, ostéoporose ou leucémie.

Et vous savez quoi ? C’est parce que le mode d’alimentation moderne se compose de beaucoup trop d’aliments acides que toutes ces maladies explosent.

Ce qui se passe dans votre corps

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe des aliments acidifiants ou alcalinisants. Et c’est justement votre mode d’alimentation qui sera déterminant de l’équilibre acido-basique de votre organisme. Et ainsi de votre bonne santé.

En effet, il faut savoir que votre organisme met constamment en place des mécanismes physiologiques comme la ventilation pulmonaire, les mictions (avec un énorme travail des reins) etc. afin de faire face à une trop forte acidité du corps. Et le problème est que, en cas d’acidité chronique, l’organisme va aller puiser par n’importe quel moyen, ce qui, dans le corps, pourrait combattre cette acidité. Aussi, la première chose qu’il fait est d’aller puiser dans les minéraux des aliments alcalinisants afin de rétablir son homéostasie. Et si ces aliments sont manquants, il ira ensuite chercher ailleurs… comme dans les os qui sont une bonne source de minéraux alcalins. D’où une baisse de la densité minérale osseuse et un risque d’ostéoporose par la suite. Sans parler des tas d’autres maladies qui voient le jour dans un milieu trop acide.

Les aliments acides et alcalins ou comment s’alimenter afin de rester en bonne santé 

Voici la première chose que vous devez retenir et appliquer : une diète bien équilibrée devrait se composer de 70% d’aliments alcalins et de 30% d’aliments acides.

Il existe une grande controverse autour de la classification des aliments selon leur caractéristique acidifiante ou alcalinisante. Voilà pourquoi on trouve plusieurs classifications acide-basique. Néanmoins, on peut regrouper les aliments acidifiants et alcalinisants au travers de deux grandes familles. Cela sera la deuxième chose que vous devrez retenir.

Famille d’aliments acidifiants :  

– protéines animales (viande, poisson, produits laitiers)

– charcuterie

– sucre et dérivés

– féculents « blancs » et farines raffinées (pâtes au blé simple, riz blanc, pâtisseries etc.)

– café 

– alcool 

– tous les produits industriels transformés.

Famille d’aliments alcalinisants 

– fruits et légumes : haricots verts, citron, carotte, oignon, ail etc.

– noix fraîches ainsi que les fruits à coque en générale (amandes, pistache etc.)

– graines (chia, lin, chanvre, citrouille, tournesol etc.)

Pour conclure, il est facile de se rendre compte que le mode d’alimentation moderne (beaucoup de viande, de produits laitiers, de sucre, de féculents et de produits transformés) est acide. Aussi, nous pouvons, encore une fois, souligner la relation entre ce mode d’alimentation et l’émergence de nombreux problèmes de santé et de maladies. Vous trouverez par ailleurs dans mon ebook offert, “Santé et perte de poids : les 7 principes alimentaires pour des résultats rapides et stables” l’ensemble des meilleurs conseils nutritionnels pour votre santé et votre ligne.

Dernier point : les aliments acides ne sont pas forcément ceux qui sont acides au goût (par exemple, le citron est alcalin pour l’organisme).