Conseils nutritionnelsSanté

Comment éviter les produits industriels ?

comment éviter les produits industriels

Il sont, depuis des années, trop présents dans nos supermarchés et par conséquent dans nos assiettes. On y trouve à l’intérieur des produits non naturels et mauvais voire dangereux pour notre organisme : additifs, colorants, exhausteurs de goût, dérivés de pétrole, perturbateurs endocriniens, niveaux de sucre et de sel bien trop élevés, farines raffinées, graisses hydrogénées et OGM. Ils sont de plus en plus montrés du doigt car ils sont responsables des maladies du siècle : diabète, hypertension, obésité, cancer, maladies cardio-vasculaire, maladies auto-immunes etc.

Bienvenue dans l’ère des produits industriels et du marketing mensonge. Voici 6 règles d’or pour les éviter, déjouer les pièges des industriels et ainsi respecter votre corps pour être en bonne santé.

1. Evitez les produits « STARS »

« Vu à la TV », « Elu produit de l’année », « Nouvelle recette », « Saveur de l’année », « Prêt à l’emploi », « Ouverture facile », «  Terroir », « Sans gluten », « Végétal », produits avec un chef ou une personnalité connu(e) dessus l’emballage. Tous ces produits ne sont uniquement destinés qu’à la grande distribution et n’utilisent ces allégations que pour vendre un maximum avec un minium de qualité. Dites-vous bien que ceux qui peuvent se payer des spots publicitaires à plusieurs milliers d’euros ne sont pas de petits producteurs locaux ou de petites PME qui fabriquent de manière artisanale et, avec des produits frais de saison, de bons petits plats maison… Il en va de même pour les mentions « Saveur de l’année » ou « Elu produit de l’année » qui sont de belles arnaques et ne concernent que des produits industriels de marques riches et puissantes.

2. Fuyez les produits transformés

Plats frais ou surgelés industriels, viandes et poissons recomposé(e)s, épices en poudre, produits premiers prix, produits allégés ou avec 0% de sucre et/ou matières grasses, plats diététiques, plats sans gluten, tout produit avec une longue liste d’ingrédients dont notamment beaucoup d’additifs et colorants (les fameux « E »). N’achetez uniquement que des produits naturels, bruts, biologiques et de saisons de préférence. Le choix est large et vous pouvez retrouver une liste non exhaustive en téléchargeant gratuitement la liste de course synergie alimentaire ici.

3. Evitez les produits venant de Chine

D’après le livre de Christophe Brusset « Vous êtes fou d’avaler ça », les produits Chinois sont les pires. Le problème est que, parfois, la provenance de Chine n’est pas mentionnée…. N’achetez alors que des produits locaux dont la provenance est bien mentionnée.

4. N’achetez que des produits avec une liste d’ingrédients courte composée d’aliments connus

La règle universelle est la suivante : au plus la liste d’ingrédients est longue, au plus cela est mauvais signe… Par ailleurs, n’achetez aucun produit contenant des ingrédients que vous ne connaissez pas. J’entends pas là les additifs et colorants aux noms incompréhensibles. Un vrai artisan utilisera un vocabulaire que vous connaissez comme beurre, miel, légumes, huile d’olive etc. et non des E150, E330 ou autres. Même si certains « E » n’ont pas encore été démontrés comme étant nocifs (comme par exemple certains émulsifiants), écartez-les de votre alimentation ! Apprenez à lire les étiquettes alimentaires ici.

5. Evitez les supermarchés

Et oui… C’est bien dans les grandes enseignes de supermarchés que l’on retrouve toutes ces cochonneries. Privilégiez les marchés locaux, le système des AMAP, le boucher ou poissonnier du coin s’il en existe encore dans votre quartier. Demandez bien la provenance des produits que vous achetez en préférant encore une fois le local.

6. Cuisinez et prenez du temps pour

C’est banal, mais cuisiner vos produits frais vous permet d’éviter de consommer des aliments industriels. Si vous avez peu de temps, il existe des tas de recettes express naturelles en 5-15 minutes de préparation. De nos jours, personne ne semble « avoir le temps de….. ». Je pense pertinemment que tout le monde peut prendre du temps pour cuisiner un minimum. Il convient alors de faire des choix : passer moins de temps devant la TV ou l’ordinateur, être moins feignant et accepter de passer un peu de temps en cuisine pour se faire du bien. Rappelez-vous… Vous êtes ce que vous mangez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.