Conseils nutritionnelsSanté

Mieux manger : les 10 commandements

les 10 commandements pour mieux manger

Les 10 commandements pour mieux manger

1.Evite les aliments industriels et transformés pour mieux manger. Ils sont responsables des maladies de civilisation comme l’obésité, le cancer, le diabète, l’hypertension, le surpoids, les maladies cardiovasculaires, les troubles de l’humeur et de l’attention etc. Les aliments industriels contiennent tous des quantités plus ou moins importantes de mauvais sucre, de sel, de graisses hydrogénées, d’acides gras trans, de farines raffinées, de colorants, de conservateurs, ni nitrites ou d’additifs en tout genre. Ces aliments ne sont pas le bon carburant pour ton organisme.

2.Evite les produits en conserve. Les revêtements intérieurs des conserves contiennent des produits « chimiques » qui imprègnent les aliments. Ne te fie pas aux réglementations qui ne sont pas très claires et qui varient selon les pays. Privilégie les aliments qui sont dans des bocaux en verre ou tout simplement des aliments frais et naturels pour mieux manger.

3.N’achète que des produits frais et bruts que tu dois cuisiner toi-même. Ce ne sont pas des aliments transformés et ils contiennent l’ensemble des nutriments (vitamines et minéraux, antioxydants, fibres, protéines etc.) indispensables à ta bonne santé: fruits et légumes de saison (privilégie les légumes colorés qui contiennent plus d’antioxydants), céréales complètes (sarrasin, riz complet, quinoa, millet…), légumineuses (lentilles, haricots secs…), oeufs bio, poissons sauvages, viandes fermières, miel cru,  chocolat noir, oléagineux (amandes, noix…), graines (chia, courge, sésame…) etc.

4.Ne crois pas les labels. De nombreux labels publicitaires du style « Vu à la TV », « élu produit de l’année », « du terroir » ou encore « naturel », se posent sur certains produits afin de donner confiance au consommateur. Ces labels ne répondent à aucune réglementation et ces produits restent des aliments transformés nocifs pour la santé.

5.Privilégie les aliments issus de l’agriculture biologique. Les fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle regorgent de pesticides très nocifs pour la santé. Consommer bio, ce n’est pas une mode mais c’est l’assurance de mieux manger en ingérant moins de pesticides, en ayant plus de nutriments et d’antioxydants tout en protégeant la biodiversité. Les études ont démontré que les aliments bio sont plus riches en vitamines et antioxydants et contiennent bien moins de pesticides.

6.Consomme moins de produits à bas de blé. On retrouve du blé dans beaucoup d’aliments (pâtes, pain, sauces industrielles, pizza, viennoiseries etc.) et l’être humain n’en a jamais autant consommé que maintenant. L’organisme n’est pas habitué d’autant plus que le blé moderne est transformé et crée des problèmes de santé notamment avec la prépondérance de gluten dans les aliments. Limite le produits à base de blé afin de faire du bien à tes intestins qui sont ton deuxième cerveau.

7.Attention aux sucres malsains. Evite le sirop de maïs élevé en fructose, le sirop de glucose-fructose, les édulcorants artificiels (« chimiques ») zéro calories du type aspartame etc. Les premiers sont présents dans beaucoup de sodas, jus de fruits industriels ou biscuits et apportent un excès de sucres qui se transforme en graisses. La suite logique: dépendance et sur-consommation, diabète, surpoids, risques d’AVC et de crise cardiaque etc. Le vrai et bon sucre se trouve dans le fruits frais de saison, le miel, le sirop d’érable, le chocolat noir 70% min, la stévia naturelle ou encore le sucre de fleur de coco.

8.Lis les étiquettes. Si jamais tu dois acheter un produit préparé, ne choisis uniquement que celui qui contient le moins d’ingrédients. Au plus la liste est longue, au plus le produit renferme des additifs, colorants ou aliments artificiels. Au plus la liste d’ingrédients est courte, au plus le produit est sain car il ne contient que les principales matières premières. Attention aussi aux allégations du type « soupe de légumes » qui ne contient que 5% de légumes ou encore « produits de la mer » qui ne contient généralement que 30 à 40% de chair de poisson. Il en existe des tas d’autres, alors attention.

9.Vérifie et comprends l’origine des produits. La mention « Hors UE (Union Européenne) » n’est pas bon signe car le produit provient de pays douteux comme principalement la Chine (pratiques agroalimentaires très souvent scandaleuses voire dangereuses), « UE et hors UE »  signifie que le produit peut contenir seulement 1% d’ingrédient d’origine européenne, «Conditionnée en France »  signifie que le produit à été fabriqué à l’étranger mais conditionné en France. Face à ce flou d’appellations, la meilleure solution reste de privilégier les produits locaux des circuits courts (coopératives, association paysans AMAP, marchés locaux etc.): on sait ce que l’on a dans l’assiette, on soutient les petits agriculteurs et on participe à la préservation de l’environnement.

10.Evite les premiers prix. Très souvent, les aliments peu onéreux sont de moindre qualité avec moins d’ingrédients « nobles » et plus d’ingrédients artificiels. Attention aussi à certains aliments beaucoup plus cher qui sont une arnaque et qui sont aussi médiocres que les produits bas de gamme. Achète intelligemment en relisant les 9 autres commandements pour faire les bons choix et mieux manger. 

Commandement bonus

Augmente ton budget pour l’alimentation, c’est ta santé qui te remerciera. Il a  été démontré que, de nos jours, le budget alloué pour l’alimentation n’a jamais été aussi bas. Les gens semblent vouloir investir plus d’argent dans des choses inutiles comme le renouvellement  d’un smartphone, d’une TV, d’un ordinateur, de toujours plus d’habits, de divers abonnements numériques ou internet etc. En contrepartie, ils sont prêt à regarder le moindre centime ou euros pour un kg de légumes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.