Conseils nutritionnelsSanté

Pourquoi avoir un jour de triche (cheat day) est-il important ?

jour de triche (cheat day) - synergie alimentaire

La plupart du temps, lorsque l’on souhaite perdre du poids ou garder la ligne en surveillant son alimentation, on a tendance en à faire trop. C’est à dire que l’on ne se tolère aucun excès et que l’on restreint son organisme de trop de nourriture. Si l’on a le malheur, juste un jour, de manger beaucoup plus que d’habitude ou de manger quelque chose de très calorique, on pense que cela sera fatal pour notre ligne et que l’on reprendra de suite les kilos perdus… Or il n’en est rien et c’est plutôt l’inverse qui vous fera grossir. D’où la nécessité d’avoir, ce que l’on appelle, un jour de triche.

Qu’est-ce que le jour de triche (cheat day) ?

C’est tout simplement un jour de la semaine où vous allez faire un break (une pause), vous lâcher et manger ce que vous voulez, autant que vous voulez ! (sans vous rendre malade non plus…). La plupart du temps ce sont des aliments plus caloriques, plus sucrées ou tout simplement une quantité de nourriture plus importante que d’habitude.

Pourquoi est-il important d’avoir un jour de triche au maximum 1 fois par semaine ? Explications en 2 points :

1. Vous avez besoin psychologiquement de « craquer » !

C’est bien connu, se priver totalement ne fonctionne jamais. Surtout sur la durée. En effet, la plupart des régimes s’arrêtent à cause d’un échec car la plupart des personnes se privent de beaucoup de choses. Même si une bonne hygiène alimentaire est à adopter tout au long de sa vie, il est tout aussi important de s’autoriser de petites « pauses » et de manger ce que l’on veut au maximum une fois par semaine. Généralement c’est plutôt le week-end après une dure semaine de travail que l’on aime s’autoriser ce genres de pauses. Cela fait psychologiquement beaucoup de bien et nous permet de mieux repartir par la suite.

2. Priver votre organisme de nourriture enclenche une diminution de son métabolisme pour s’économiser ce qui entraîne un stockage plus rapide des graisses. 

Si vous privez votre organisme de nourriture, ce dernier va, pour faire face à cette « pénurie », se mettre sur la défensive et va ralentir son métabolisme. Si votre métabolisme ralentit, vous brûlez non seulement moins de calories mais aurez aussi plus de mal à construire du muscle. Rappelons qu’avoir du muscle (masse maigre) est consommateur d’énergie et cela permet donc de brûler des calories au repos. Votre organisme a aussi besoin de glucides (pas que des protéines) pour bâtir ses propres muscles. D’où l’importance de ne pas trop restreindre l’apport de calories et de glucides. Cet apport de calories va permettre de re-stimuler votre métabolisme sans pour autant vous faire grossir.

Ensuite il existe aussi un lien relatif à l’Histoire avec les périodes de famine. Durant ces périodes où la nourriture de faisait très rare voire parfois inexistante, l’organisme humain a toujours su s’adapter en gérant ses dépenses énergétiques. Pour le coup, il devait fonctionner au ralentit pour économiser ses réserves. Notre organisme aurait donc encore cette « empreinte inconsciente » et toute privation excessive enclencherait un mécanisme de défense pour faire face à une pénurie de nourriture. Ainsi, lorsque après une période trop longue de restriction, vous craquez et vous jetez sur la nourriture, vous allez ingérer énormément plus de calories que ce qu’il n’en faut. Votre organisme fait des réserves au cas où une nouvelle restriction alimentaire surviendrait. C’est ce que l’on appelle, dans le jargon des régimes, l’effet yoyo : lors d’un régime draconien, vous perdez du poids au début puis vous craquez, mangez beaucoup et prenez, au final, encore plus de kilos qu’avant !

 Mes conseils personnels pour que votre jour de triche se déroule du mieux possible :

1. Ayez au maximum 1 seul jour de triche par semaine voire même 1 jour sur 10. Inutile de programmer ce jour systématiquement mais faites le quand vous sentez que vous en avez envie.

2. Dans l’idéal, ne l’appliquez pas aux repas du soir juste avent d’aller vous coucher. Mais si cela devait arriver, ce n’est pas la fin du monde non plus ! Un bon resto copieux un samedi soir entre ami(e)s fait aussi beaucoup de bien psychologiquement.

3. Vous n’êtes pas obligé de faire une journée de triche complète. Un seul repas peut suffire.

4. Si vous suivez mes conseils nutritionnels du Guide d’aliments santé et brûle graisses et du Guide de synergie alimentaire, vous allez réapprendre à vous alimenter sainement et de manière naturelle. Ne gâchez pas tout au début en sautant sur le premier fast-food venu…

5. Lors de votre jour de triche, sachez être intelligent(e) et choisissez tout de même de la nourriture de qualité. Par exemple, si vous voulez vous faire plaisir en mangeant un bon burger, une pizza pleine de fromage ou encore des nuggets de poulet, évitez de vous diriger vers des chaînes de fast-food dont la qualité des produits est plus que moyenne… Mais choisissez plutôt des restaurants qui proposent de bons produits ou encore cuisinez les vous-même. Je mettrais d’ailleurs bientôt en ligne mes recettes de burger et pizza maison composés uniquement d’ingrédients de qualités bons pour la santé.

6. Enfin, sachez qu’il est encore mieux si, durant votre journée de triche, vous faites une petite séance de 10-20 minutes d’exercices à haute intensité pour stimuler votre métabolisme et enclencher la combustion de calories au repos.

Vous l’avez compris, le jour de triche est plus que conseillé. Il est, je pense, important car les écarts réguliers font comprendre à notre organisme qu‘il ne manque de rien pour empêcher la mise en place d’un stockage éventuel de graisses mais aussi parce qu’il est psychologiquement bon de craquer de temps en temps.

J’espère que cet article vous aidera afin pouvoir progresser dans vos habitudes alimentaires.

A très bientôt pour de nouveaux articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.