Conseils nutritionnelsSanté

Attention aux produits laitiers de vache

dangers des produits laitiers pasteurisés - synergie alimentaire

« Buvez du lait pour faire le plein de calcium et avoir des os solides ! » ; « Le lait rend fort et grand ! » ; ” Vive les produits laitiers”.

Voilà le genre de phrases auxquelles nous avons tous et toutes étés habitués à entendre depuis des années. Des années et des années de slogans qui nous martèlent le cerveau et que nous croyons vrais.  Si il y a bien un domaine où les lobbies ont exercé un lavage de cerveau à la population depuis des années est bien celui du lait et des produits laitiers… Ces produits seraient bon pour la santé, pleins de calcium et aideraient à combattre lʼostéoporose. Or il nʼen est rien.

La pasteurisation dégrade le lait et le rend malsain

Il nʼexiste en fait quʼune seule forme de lait sain : c’est le lait cru (non pasteurisé, non homogénéisé) provenant de vaches élevées de pâturages et nourris à lʼherbe verte. Malheureusement, pratiquement tous les laits vendus dans les magasins ont été pasteurisés et homogénéisés… Ce qui le rend malsain pour votre organisme.

Il faut savoir que la plupart des vaches laitières sont élevées à base d’un régime “non naturel” composé de graines ou d’autre nourriture « industrielle » au lieu dʼherbe. Ce régime change non seulement la composition des graisses saines contenues dans le lait (les Oméga-3 et l’Acide Linoléique Conjugué (CLA) ) mais aussi ses propres protéines. Quand le lait est pasteurisé, les molécules de protéines sont chauffées et changent de forme et de composition. La chaleur détruit les enzymes saines et actives du lait ce qui rend les protéines plus difficiles à digérer par votre organisme.

Le gros problème des hormones et des antibiotiques

Nous parlions juste avant du régime alimentaire de la plupart des vaches laitières d’aujourd’hui. Il faut savoir que les fermes industrielles sont de véritables usines à rendement dans lesquelles les vaches sont entassées les unes contre les autres sans espace et sans mouvement possible. Le but est de les bourrer à base d’une nourriture qui contient des tas d’hormones et d’antibiotiques pour accélérer la production de lait mais aussi éviter qu’elles ne tombent malades. Par exemple, aux USA seulement, 4 535 923 kilos dʼantibiotiques sont présents dans lʼeau et la nourriture des animaux de fermes. Un auteur du nom de Lewis Regenstein dans son livre “How to survive in America the poisoned”  stipule même que “le lait contient en moyenne 5 fois plus de pesticides que les végétaux” ! Vous vous rendez donc compte que le lait que vous buvez contient des hormones et des antibiotiques qui se retrouvent dans votre organisme… Des études ont par ailleurs démontrés des liens entre entre le lait de vache pasteurisé et différents problèmes de santé tels le diabète, le cancer de la prostate, la polyarthrite chronique évolutive, lʼathérosclérose, lʼanémie, la sclérose multiple, la leucémie ou encore le cancer des ovaires.

Le lait n’est pas plein de calcium !

Beaucoup de chercheurs indépendants ont démontrés que le lait est de loin la meilleure source de calcium. Il y en a en fait bien plus dans les amandes, le saumon, les sardines, les brocolis ou encore les figues.

Lors dʼun colloque de lʼOMS intitulé “ le paradoxe du calcium”, il a été démontré que les pays qui ont la plus grosse consommation de calcium laitier sont ceux qui ont le plus grand nombre de fractures du col du fémur. Savez vous aussi que seulement 32 % du calcium des laitages est absorbé alors que celui contenu dans les légumes l’est a 61 %? Que les eaux minérales en bouteille ou du robinet apportent plus de calcium et qu’il est mieux absorbé que celui du lait ?

Tout n’est pas mauvais dans le lait… Bien au contraire, à condition qu’il soit CRU

Seul le lait cru est bon pour votre santé. En effet, il existe dans le lait cru, des enzymes (les lipases) qui aident votre organisme à digérer et à utiliser les graisses présentent dans lʼacide linoléique conjugué (CLA) et les acides gras oméga-3. Tout deux sont très importants pour votre organisme grâce à leur capacité à combattre certaines maladies ou certains problèmes de santé (cancers, maladies cardiaques etc.) mais aussi pour aider à brûler vos graisses et à vous muscler. Enfin sachez que le lait cru est un anti-bactérien, un anti-oxydant, prévient les allergies et lʼasthme.

S’il est pratiquement impossible de trouver du lait cru de nos jours dans le commerce (à moins d’avoir à disposition près de chez vous une petite ferme familiale à l’hygiène irréprochable qui en produit encore), il est tout à fait possible de trouver du fromage au lait cru. C’est la seule solution que j’ai trouvé à ce jour. Ne consommer que des fromages au lait cru et non plus au lait pasteurisé. Lisez bien les étiquettes au dos du produit. Et faites attention si vous êtes une femme enceinte ou un enfant. Il existe certaines contre-indications avec le lait cru. Pour cela, consultez votre médecin.

Une autre option consiste à privilégier le lait de chèvre et de brebis qui contiennent beaucoup moins d’hormones de croissance. Il existe aussi les vrais laits végétaux comme le lait d’amande maison qui sont excellents.

Pour conclure, voici l’ensemble des produits laitiers que je vous conseille d’éviter :

– Le lait pasteurisé (même biologique !)

– Les fromages traités et pasteurisés

– Toute forme de dessert avec du lait pasteurisé (ex : le chocolat au lait pasteurisé)

– Toute forme de crème pasteurisée

– Le fromage blanc et le yaourt pasteurisé

– Tout produit laitier traité et pasteurisé

7 réflexions au sujet de « Attention aux produits laitiers de vache »

  1. Bonjour,

    Les causes de cette maladie ne sont pas encore parfaitement connues. Cependant, en pus d’être une inflammation, elle est considérée comme une maladie auto-immune. Alors voici les recommandations en matière d’alimentation :

    – Evitez de consommer des céréales (blé, seigle, orge, avoine, kamut, épeautre, millet, maïs, riz) dont notamment des produits à base de blé qui sont à la base de problème de santé dont particulièrement les maladies auto-immunes. Pour remplacer, consommez du quinoa, des patates douce, du sarrasin, du topinambour, du potimarron.

    – Arrêtez les aliments inflammatoires : aliments à index glycémique (IG) élevés, les sucres (sodas, pâtisseries, crèmes glacées, biscuits industriels et diététiques, céréales du petit-déjeuner etc.), les graisses hydrogénées et transformées, les aliments à base de conservateurs, additifs et colorants (tout type de plat préparés même diététiques), les aliments dorés-grillés. Il faut absolument revenir à une alimentation naturelle et anti-inflammatoire : beaucoup de fruits et légumes bio, des oméga-3 (poissons gras sauvages, noix, graines de Chia etc.), huile d’olive etc. Le régime méditerranéen est ce qu’il y a de mieux pour cela.

    – Entamez une supplémentation en vitamine D. Des études ont démontré que la vitamine D lutte contre la polyarthrite rhumatoïde. Voyez avec votre médecin pour cela.

    – Evitez les produits laitiers pasteurisés dont surtout le lait de vache qui sont remplis d’antibiotiques, d’hormones et de mauvaises graisses qui favorisent les réponses inflammatoire de l’organisme. Seul les yaourts aux ferments lactiques sont acceptables car les probiotiques présents renforcent votre flore intestinale. Une flore intestinale saine, en bonne santé et non poreuse vous protège de nombreuses maladies dont notamment les maladies auto-immunes.

    Voilà pour les conseils. Après, je ne suis pas rhumatologue donc le suivis de votre spécialiste est largement recommandé.

  2. Bonjour,
    J’ai 61 ans et de la polyarthrite R depuis 2 ans. Je n’aime pas le lait à boire mais dans la cuisine. Je l’ai fortement diminué puisque je ne consomme plus mon yaourt par jour, ainsi que mon morceau de gruyère que je ne mange plus non plus, et je n’ai pas de résultat de guérison pour autant malgré les médicaments. Je précise que je digére mal le lactose. Je ne sais pas si je peux consommer un yaourt par jour Activia. Mon rhumatologue me dit de manger ce qui me fait plaisir ! Merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.