Conseils nutritionnelsSanté

Le curcuma : une des épices les plus antioxydantes

Vertues du curcuma - synergie alimentaire

Utilisé depuis des milliers d’années en Inde pour colorer les plats ou encore comme médecine traditionnelle ayurvédique, le curcuma est une des épices les plus antioxydantes connue à ce jour. Plus précisément, le curcuma est un formidable médicament naturel qui aide votre organisme à vous protéger de nombreux problèmes de santé.

Plante originaire du sud de l’Asie, les raçines du curcuma sont broyées pour en faire une poudre prête à être utilisée en cuisine comme le cari par exemple. Son ingrédient actif, la curcumine (de couleur jaune vif) possède de nombreuses propriétés médicinales. La médecine ayurvédique utilise cette épice pour traiter les infections, les troubles digestifs, les fièvres, infections diverses, problèmes de foie ainsi que les inflammations (arthrite). Le curcuma peut même aider à brûler les graisses et à lutter contre la maladie d’Alzheimer selon les dernières recherches. Mais cette épice est aussi surtout connue dans la prévention des cancers.

Les vertus du curcuma sont nombreuses :

– Il aide à brûler les graisses et à digérer : Lorsque vous consommez du curcuma, celui-ci stimule le flux de la bile dans la vésicule biliaire ce qui a un impact favorable sur la combustion des graisses et la digestion.

– Il aide à réduire les risques de cancers : De nombreuses études ont montré que la curcumine inhibe la prolifération des cellules cancéreuses mais qu’elle favorise aussi la fabrication d’enzymes qui aident l’organisme à se débarrasser de ces cellules cancéreuses.

– Il aide à lutter contre les maladies inflammatoires chroniques (tout type d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde, de douleurs articulaires) : En Inde et en Chine, le curcuma est utilisé contre les inflammations depuis de nombreuses années.

– Il est bon pour le coeur : Le curcuma permet d’éviter la coagulation du sang et est donc efficace contre les attaques cardiaques et cérébrales. La curcumine dans le curcuma réduirait également l’oxydation des plaques sur les parois des artères.

– Il protège des ulcères de l’estomac : Le curcuma a des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique et peut détruire ou inhiber la bactérie Helicobacter pylori, responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux.

Comment consommer la curcuma ?

Tout d’abord sachez qu’en terme de synergie alimentaire, il faut associer le curcuma avec du poivre noir. En effet, la synergie curcuma-poivre noir augmente l’assimilation de la curcumine, la substance active dominante du curcuma. Mélangez du curcuma et du poivre noir et les effets bénéfiques du curcuma seront augmentés de 2000% !

Ensuite, libre à vous d’utiliser du curcuma comme bon vous semble dans vos plats. Pour ma part, j’adore en saupoudrer sur du poisson ou sur mes oeufs au plat (1 cuillère à café avec du poivre noir moulu par dessus). Mais il est aussi délicieux avec des légumes crucifères (brocoli, chou-fleur etc.), des pommes de terre ou encore des lentilles.

Une dernière chose : comme toute épice, faites attention à certaines interactions avec des médicaments ou autre traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin.

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur les meilleures épices et aliments pour votre santé ainsi que les combinaisons alimentaires qui permettent de libérer beaucoup plus de nutriments à votre organisme, vous pouvez vous procurer le « Guide de synergie alimentaire ».

6 réflexions au sujet de « Le curcuma : une des épices les plus antioxydantes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.