Conseils nutritionnelsSanté

10 conseils alimentaires et d’hygiène de vie contre la rétention d’eau

conseils alimentaires contre la rétention d'eau - synergie alimentaire

Vous faites peut être partie de celles qui ont les chevilles, les pieds ou les jambes gonflé(e)s ? Vous constatez que votre poids fluctue d’un jour à l’autre sans aucune raison ?

Voici mes 10 conseils alimentaires et d’hygiène de vie pour faire face à la rétention d’eau :

D’une manière générale, les aliments contribuant à la rétention d’eau incluent le sel, le sucre, le manque d’acides aminés ou de vitamines du complexe B (notamment la B6), le calcium et les carences en protéines.

1- Mangez moins salé : Les produits salés concernent à la fois le sel que vous ajoutez mais aussi tous les produits salés comme les noix salées, nourritures congelées, sauce soja, charcuterie, légumes en conserve, nourritures transformées, fast food, etc. Alors que les légumes sont normalement bons pour vous, ceux en conserve contiennent beaucoup de sel… Privilégiez alors les légumes frais et naturels à la place. Je vous conseille fortement de remplacer le sel par des épices et des herbes. Cela permet, non seulement de donner du goût à vos plats mais aussi de faire du bien à votre ligne et à votre santé.

2 – Mangez moins sucré : évitez tout type d’aliment sucré tels que les biscuits, pâtisseries, desserts etc. NB : Pour les femmes qui connaissent ce problème de rétention d’eau dans les jours qui précèdent la menstruation, les diététiciens recommandent souvent de prendre de petits repas ou collations toutes les 3 heures environ. Ce rythme de repas devrait stabiliser la glycémie et empêcher l’organisme de prendre du sucre stocké dans les cellules puis de le remplacer par l’eau excédentaire.

3- Buvez davantage de liquide (eau, thé, tisanes non sucrées etc.) : l’excès de fluides dans le corps est habituellement un signe montrant que votre corps craint d’en perdre encore plus, et donc, tente d’en retenir en contre-mesure. Il faut donc boire davantage même si cela semble contradictoire. Préférez l’eau distillé pure (attention, pas celle que l’on utilise pour les fers à repasser… !)

4- Evitez l’alcool : L’alcool provoque la déshydratation ce qui empire la rétention d’eau.

5- Essayez un diurétique naturel comme le vinaigre de cidre de pomme, le céleri, les graines de céleri, jus de canneberge, le pissenlit, le thé vert, le thé en feuilles de pissenlit, la fenouil, les baies de genièvre, l’ortie, le persil et l’ail.

6- Mangez des aliments naturellement riches en eau : pastèques, tomates, laitues, concombres, carottes, artichauts, avoine, cresson, choux, asperges et choux de Bruxelles.

7 – Pensez à bien manger vos protéines. Il faut environ 0,8g de protéine par kg de poids corporel). Un trop faible apport de protéines favorise la rétention d’eau.

8- Surveillez si vous avez des médicaments sur ordonnance et s’ils ne contribuent pas à la rétention d’eau (ex: pilules contraceptives et stéroïdes). Parlez-en à votre médecin

9 – Ne mettez pas de vêtements serrés et mettez des bas de contention si c’est vraiment nécessaire.

10- Faites de l’exercice physique 3 à 4 fois par semaine à raison de 30 mins à 1h par séance : le sport permet de transpirer et de débarrasser votre corps de l’amas de fluide excédentaire, des sels et des toxines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.