Conseils nutritionnelsSanté

La vraie pyramide alimentaire

pyramide alimentaire -synergie alimentaire

Les nombreuses connaissances et recherches actuelles sur la nutrition invitent à corriger le monument emblématique de la diététique : la pyramide alimentaire.

En effet, si l’on regarde de près les anciens modèles, on constate quelques erreurs et beaucoup d’oublis… Trop de féculents (dont beaucoup sont raffinés), 3 produits laitiers par jour à consommer (dont surtout le lait qui est mis en avant), des céréales du petit-déjeuner raffinées, trop de protéines animales, des sodas et sucreries diverses qui, bien que situés en haut de la pyramide, ne devraient pas y figurer etc. etc.

Prenons un autre exemple comme les recommandations nutritionnelles recommandées par l’INPES, le gouvernement français, mangerbouger.fr etc. Que constatons-nous ? Exactement la même chose que ce qui a été cité précédemment … ! Voyez plutôt la photo ci-dessous et indignez-vous de vous faire manipuler de la sorte. Sachez que Mr et Mme Lobby (alias les grosses industries agro-alimentaires) sont derrière tout ça…

recommandations nutritionnelles INPES

Qu’est-ce qu’une vraie pyramide alimentaire ?

1. La base : Beaucoup de légumes de saison (bio si possible) en variant les couleurs. Les légumes à feuilles vertes foncées ainsi que les graines germées sont très recommandées. Pour 2/3 de légumes, la base doit aussi contenir 1/3 de fruits de saison. En parallèle de cela, nous retrouvons une consommation quotidienne d’herbes (basilic, persil, thym…) et d’épices (poivre noir, cannelle, piment, curcuma), d’ail, d’oignon et bien entendu d’eau et de tisanes ou thés. Il convient de privilégier ses apports en hydrates de carbone à partir des légumes plutôt qu’à partir des féculents. Une demi-mesure doit être faite pour les sportifs et athlètes qui n’ont pas les mêmes besoins et qui doivent alors consommer bien plus de féculents complets.

2.  Des légumineuses (lentilles, pois cassés, haricots secs…) et tubercules (patate douce, topinambour…) pour 2/3 et des céréales complètes pour 1/3 (riz complet, quinoa…).

3. Des protéines animales sauvages. C’est à dire des animaux élevés à l’air libre et nourris de manière naturelle sans farines animales ou soja mais aussi sans hormones ni antibiotiques. Les meilleures sources sont les oeufs bio suivis du poisson sauvage (sardine, saumon, truite, maquereau…) puis les viandes maigres et rouges comme le boeuf. Si vous consommez du fromage, privilégiez celui au lait cru.

4. Des graisses saines (oméga 3 supérieurs aux oméga 6) comme l’huile d’olive vierge extra pour les vinaigrettes (ou pour cuire à feu moyen), l’huile de noix de coco vierge pour cuire, les oléagineux (noisettes, noix, amandes…) qui renferment aussi des protéines végétales, les avocats ou encore le beurre en quantité limitée (pas de margarine !). Mais aussi des algues comestibles qui sont excellentes pour la santé et des graines (Chia, courge, lin, chanvre…)

5. Les petits plaisirs ! Le bon sucre (chocolat noir 70% min, miel, sirop d’érable, sucre de fleur de noix de coco, sirop d’agave), 2 à 3 tasse de café noir maximum par jour ou encore 10cl de vin rouge par jour pour les antioxydants et la santé cardio-vasculaire.

6. Le cheat day. Il est enfin autorisé et recommandé d’avoir un jour de triche par semaine ou tous les 10 jours. Lâchez-vous et faites-vous plaisir !

Pour télécharger ou partager la vraie pyramide alimentaire, c’est ici :  http://www.synergiealimentaire.com/medias-gratuits/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.